Le thé ou le café : lequel privilégier pour maigrir (pas que ...) ?



Les catéchines du thé vert, de puissants antioxydants, réduisent efficacement l'augmentation des concentrations sanguines de glucose et d'insuline. Une autre étude indique que l'EGCG diminue l'appétit, le poids corporel, la glycémie et les niveaux d'insuline.

Dans un article précédent, je vous donnais quelques conseils minceur en termes de boissons.

J'ai reçu pas mal de questions à ce sujet, notamment concernant le café. Il existe des fausses croyances minceur et celle-ci en fait partie. Le café ne fait malheureusement pas maigrir et n'est pas un aliment santé.

En revanche, il devrait plutôt être réservé comme boisson plaisir. Quand je suis dans un bon resto italien, je commande un bon petit café serré avec mon dessert et je le déguste avec pleine conscience.


Je vous explique dans cet article pourquoi en détails, en plus des images ci-dessus qui résument bien les explications 👩🏻‍🏫.


Petit clin d'oeil 😉 à mon neveu de 4 ans 👦🏻 qui adore jouer à la bataille où chacun doit prendre le rôle d'un ou plusieurs super-héros 🦸🏻‍♀️🦸🏻‍♂️🦹🏻‍♀️🦹🏻‍♂️ (même si en général, j'ai le rôle du méchant 😂) et nous faisons "semblant" de nous battre. Je vous présente donc ici "la bataiiiiiiiille" entre le thé et le café !


Le café (ainsi que les acides gras saturés, les excès de sucre, les excès de phosphore (produits laitiers, sodas industriels) a pour inconvénient d'augmenter les pertes urinaires de minéraux tels que le magnésium et le calcium.

Qui va remporter la bataille selon vous ?


Commençons par expliquer les caractéristiques de chacun des combattants ci-dessous.


Le thé


1) Stimule la thermogénèse

Particulièrement le thé vert, l'effet thermogénique de celui-ci (Camellia sinensis) a d'abord été attribué à son contenu en caféine. Le thé vert contient donc aussi de la caféine.

Mais, le thé vert stimule la thermogenèse de façon plus importante que ne le fait la caféine. Il semble en effet que les polyphénols, et plus particulièrement l'épigallocatéchine gallate (EGCG), ainsi que la caféine du thé vert agissent de façon synergique pour stimuler la thermogenèse (tissu adipeux brun riche en mitochondries qui produisent de l'énergie, important dans le métabolisme).


2) Contient de puissants antioxydants

Des études montrent également que les catéchines du thé vert, de puissants antioxydants,


3) Réduisent les concentrations sanguines de glucose et d'insuline.

Une autre étude indique que l'EGCG diminue l'appétit, le poids corporel, la glycémie et les niveaux d'insuline.


Petite transition liée au glucose et à l'insuline : pour ceux qui ont fait attention, j'ai mis entre () "pas que..." après maigrir dans le titre de l'article. En effet, les conseils nutritionnels que je donne, basés sur des études scientifiques, sont (plus que) valables pour des pathologies telles que le diabète, le prédiabète (il est possible de ne jamais devenir diabète avec un programme adapté), diabète gestationnel.

Il existe un lien étroit entre le "surpoids" et le diabète.

Vous pouvez compter cette pathologie dans mes spécialisations, sujet qui me tient à cœur. Ayant à la maison dans ma famille, une personne atteinte d'un diabète de type 2, cela en fait un sujet de prédilection et prioritaire à mes yeux.


4) Diminue la graisse viscérale


Dans une étude d'intervention [1], des chercheurs chinois ont observé l'impact d'une consommation de thé vert sur la perte de poids. Ils ont donc recruté une centaine d'adultes en léger surpoids et ayant beaucoup de graisses viscérales. Les graisses viscérales ne sont pas situées sous la peau (où on parle de graisse sous-cutanée) mais dans l'organisme autour des organes. Il s'agit de la graisse la moins visible et que l'on perd en premier heureusement comme je le mentionnais dans mon article précédent.

Cette graisse viscérale est responsable de l'obésité centrale (la "bouée") et est plus dangereuse pour la santé que les autres, ayant été reliée au risque de résistance à l'insuline, de diabète et de maladies inflammatoires.


Pendant 12 semaines, la moitié des participants a reçu un placebo et l'autre moitié a consommé une boisson au thé vert apportant 609,3 mg de catéchines et 68,7 mg de caféine, correspondant environ à 500 ml de thé vert par jour. Leur composition corporelle a été évaluée toutes les 4 semaines. Au terme de l'étude, les chercheurs constatent que le groupe ayant reçu la boisson au thé vert a perdu du poids et en particulier au niveau viscéral.

Cette perte de poids a été significativement plus élevée que dans le groupe placebo avec une diminution de 9,5 cm² de la surface des graisses viscérales. C'est donc encore un nouvel atout pour le thé vert en plus de ses vertus anti-âge.


Ai-je encore besoin de vous convaincre ? 🤷🏻‍♀️😉



Le café


1) Le café a pour inconvénient d'augmenter les pertes urinaires de minéraux tels que le magnésium et de calcium

Les acides gras saturés, les excès de sucre, les excès de phosphore (produits laitiers, sodas industriels) font de même.


Le magnésium est indispensable pour maigrir (pas que... 😉)!


Rôle dans la régulation du glucose sanguin :

Le magnésium est nécessaire à l’utilisation du glucose par la cellule et à la sensibilité de l’insuline.

Le manque de magnésium empêcherait les récepteurs à l’insuline, situés sur les cellules, de fonctionner correctement. En effet, on observe couramment de faibles taux de magnésium chez les patients souffrant d’un diabète de type 2 ou insulinorésistants.[2]


Rôle dans la production d'énergie :


Plus on a de l'énergie, plus on brûle des calories et des graisses et donc plus on perd du poids (CQFD!).

Or, le magnésium est indispensable à la production d'énergie. En effet, il intervient à tous les niveaux de la production et de la libération d'énergie à partir des glucides et des lipides que nous avalons.

De plus, toutes les vitamines B qui sont co-facteurs de la production d'énergie, sont activées en coenzymes par des phosphorylations, qui sont magnéso-dépendantes ! Sachant qu'une vitamine qui n'est pas activée par manque de magnésium, ne peut pas jouer son rôle de cofacteur.


Le manque de magnésium favorise le stress qui empêche de maigrir :


A la base, le stress est un mécanisme essentiel de survie. En effet, l'homme de cro-magnon qui était pourchassé par un prédateur 🐆 avait tout intérêt à avoir les capacités pour prendre les jambes à son cou et s'enfuir 🏃🏻‍♀️🏃.


En biochimie, comment ça se passe?


Pour résumer en partie, l'organisme réagit à la menace potentielle, ce qui entraîne entre-autres une libération de la noradrénaline dont le signal est relayé par deux messagers dont le calcium. Le calcium libéré, provoque les contractions musculaires pour pouvoir fuir ou se battre.


Aujourd'hui, nous vivons dans une société où le stress s'est banalisé et souvent utilisé comme moyen de pression pour des objectifs moins vitaux...

On y est exposés au quotidien et la plupart sont sensoriels comme le bruit ou émotionnels. Les exemples types sont : les embouteillages, la pression au bureau, les frustrations, qui ne sont pas associés à des dangers vitaux.

Ce stress est un danger silencieux pour la santé. Il est sous-estimé et devrait être considéré comme une des maladies des temps modernes (et malheureusement pas encore assez reconnu comme tel).


En effet, le corps se prépare à courir pour survivre et génère toutes sortes de minéraux et substances biochimiques de façon inutile. Par ailleurs, le corps s'attend à devoir courir mais à la place, on reste assis sur sa chaise. Le stress et la frustration qui ne devaient durer que le temps de la menace perdurent...Vous imaginez bien que l'organisme n'a pas vraiment été conçu pour cela ...


La répétition de ces mises sous tension, fait donc entrer toute cette quantité de calcium dans les cellules, qui fait monter la circulation dans le sang du magnésium. Et le rein dont le travail est de garder un niveau d'équilibre de tout ce qui est nécessaire pour notre corps (minéraux, acides aminés, vitamines), verra qu'il y a trop de magnésium dans le sang et va l'éliminer dans les urines, et hop tout le magnésium, vital pour notre corps, part dans les toilettes. Merci le stress (inutile) !


Or, le magnésium est l’inhibiteur calcique physiologique. Il module la quantité de calcium qui entre dans la cellule. Si le niveau de magnésium baisse, une plus grande quantité de calcium entrera dans la cellule. Et le cercle vicieux s’installe : le stress aura tendance à s’autoamplifier et s’entretenir. Le stress coûte donc de l’énergie.



Rétention d’eau

Beaucoup de personnes sont confrontées au problème de rétention d'eau. Il est possible de le combattre grâce au magnésium.

En effet, le magnésium est aussi le modulateur de la pompe à sodium et favorise de ce fait la pénétration intracellulaire du potassium et la sortie du sodium. Il diminue donc la rétention hydro-sodée.


Réduit l'absorption des graisses saturées

Last but not least, il réduit aussi l'absorption des graisses saturées, ce qui n'est pas négligeable lorsqu'on veut perdre du poids.

Mais comment ce minéral qui fait tant de choses, peut encore faire cela ?

Il forme des savons insolubles avec les graisses saturées qui descendent dans les toilettes au lieu d'être absorbées.


2) La caféine déclenche la production d'histamine


En plus de provoquer des allergies chez certaines personnes, l'histamine s'avère surtout pro-inflammatoire, ennemi premier dans la perte de poids.


3) La caféine peut perturber le sommeil


Le sommeil est très important dans la lutte contre la perte de poids.

Chez certaines personnes, il peut perturber l'endormissement ou la profondeur du sommeil.

Notez qu'il est important aussi de recommander de ne plus consommer de thé vert à partir de 16h car ceux-ci contiennent des polyphénols qui sont dynamisants. Ce qui est le bienvenu en début de journée et tout au long de la journée mais pas avant de dormir 😅.


4) Le café peut entraîner des perturbations digestives


Nous savons maintenant que la digestion joue un rôle important dans la perte de poids.

Ce point important sera développer dans un futur article.

A venir...Je vous laisse déjà "digérer" toutes ces informations 😉.




Avez-vous trouvé l'article utile ? N'hésitez pas à liker, commenter, partager l'article si c'est le cas !






1 Ying Zhang et al. Effects of catechin-enriched green tea beverage on visceral fat loss in adults with a high proportion of visceral fat: A double-blind, placebo-controlled, randomized trial, Journal of Functional Foods, Volume 4, Issue 1, January 2012, Pages 315-322, ISSN 1756-4646, 10.1016.


2 Konishi H et al., “Dietary magnesium intake and the risk of diabetes in the Japanese community : results from the Takayama study”. Eur J Nutr., Dec 2015







25 views0 comments